dimanche 20 février 2011

Photographies chocs sur les paquets de cigarettes





Vous le savez certainement, une nouvelle législation va être mise en place dès le 20 avril prochain, concernant un nouveau visuel des paquets de cigarette.

Ainsi une photographie dite 'choc' devra être apposée en plus d'un phrase du type "fumer tue".

Néanmoins, ce qui m'a le plus interpellée, outre le fait que les paquets avec des images commencent déjà à arriver dans les kiosque, est la cible directement visée par ces nouvelles images chocs: les jeunes.

Or, comme le soulignait Mr Yves Trevilly à L'Express, le 16 février 2011, cette nouvelle action a de fortes chances d'être contre-productive.



Pourquoi?
Tout simplement car les jeunes sont habitués aux images chocs.



Comme l'expliquait Serge Tisseron dans ses recherches, depuis leur plus jeune âge, les enfants sont confrontés aux images violentes, que ce soit à la télévision, dans les films, les séries, aux journaux télévisés, ou encore au cinéma.

Les images violentes ont donc été banalisée, et c'est même ce qui, aujourd'hui, semble "attirer" les jeunes. Plus un film sera réaliste dans la manière dont les acteurs se font arracher les bras, ou tuer par balle, plus le film aura de spectateurs jeunes.

Les seuls qui seront certainement répugnés par ces photographies, ce sera peut-être simplement ceux qui ne fument pas.

Les autres pourront, par exemple, collectionner les images, comme dans d'autres pays.

Et ce qui aurait normalement dû les pousser à arrêter de fumer, deviendra une excellente raison d'acheter des paquets afin d'agrandir et de compléter leur collection.



Une solution?


Et bien je pense que oui. Comme on dit, il n'y a jamais de problème, il n'y a que des solutions.




Les jeunes ne sont pas un public intouchable, loin de là. Seulement, il ne faut pas aller sur le terrain du sensationnel ou du choquant, étant donné que c'est ce qu'ils mettent en avant, aussi bien auprès de leurs amis (plus on en fait, plus on en supporte, plus on est "cool"), mais également de leur entourage (les parents sont trop sensibles, mais eux sont "forts", rien ne les choque).

Je pense que la solution réside peut-être plus dans l'humour, mais dans un humour subtile, ou alors dans l'implicite qui suggère, laisse comprendre par soi-même, qu'ils puissent se dire "ah oui, en effet".

Ni moralisateur, ni "gore" ou sensationnel. Simplement juste.
Par exemple il y avait cette image qui avait beaucoup tourné sur Internet, à une époque:




Je me rappelle qu'elle avait réellement fait mouche auprès de plusieurs personnes de mon entourage, en particulier des amies au collège. C'est drôle, on peut facilement le ramener à soi, et on se dit qu'en effet, c'est parfaitement logique.

Je me rappelle égalemment d'une publicité qui, étant adolescente, m'avait marquée. On voyait une maison dans laquelle on avançait, et des phrases, que quelqu'un lisait au spectateur.

Elles disaient quelque chose comme "Marie a fumé XXX cigarettes dans son garage, Marie a fumé XXXX cigarettes dans son salon... c'est beaucoup, surtout quand on a 7 ans".

Et à ce moment-là, on voyait une petite fille, Marie donc. Et ce spot publicitaire contre le tabagisme passif était vraiment bien fait, ni moralisateur, ni "choc", mais laissait juste deviner qu'il y avait une petite fille, et que ce n'était certainement pas elle qui fumait volontairement.

Après bien sûr, il faudrait également rapprocher les jeunes des problématiques du tabagisme. Ils sont dans le court terme, l'instant immédiat, plus que dans la projection dans le futur.
Il faut donc leur montrer ce que, maintenant, peut leur faire le tabac.

Par exemple, les dents jaunes, les ongles jaunes, l'haleine désagréable.... Cela peut vous paraître futile, mais pour des adolescents qui font extrêmement attention au regard des autres, et à leur apparence, c'est vitale.



Le spot miracle pour ado? Non, mais drôle...


Le spot miracle qui touche à coup sûr les jeunes, je ne le possède pas, mais dans cette veine et avec les dernières idées que j'ai donné, on pourrait imaginer un jeune, qui fume une cigarette avant de rentrer en cours. Il s'assoit près de sa partenaire, en science par exemple (le meilleur endroit pour draguer), et essaye donc de faire tomber sous son charme sa jolie partenaire.

Problème: son haleine qui ne sent décidément pas la rose. Dommage, il était mignon, mais vraiment, l'haleine façon pompier, ce n'est pas l'idéal. Elle le rejette donc.

Cela joue à la fois sur l'humour, tout en rapprochant la problématique de la cigarette aux adolescents. Et je pense que cela marcherait peut-être plus que des photos montrant des choses tellement atroces que l'on se dit que ça ne peut pas exister...

C'est assez paradoxale, mais c'est ce que l'on peut certainement appeler "la jeunesse d'aujourd'hui"

1 commentaire:

  1. Les différents spots publicitaires anti-tabac sont d'incroyables outils pouvant faire prendre conscience aux adeptes de la cigarette qu'ils ont bien des avantages à arrêter la cigarette. J'ai déniché un petit article qui en recense quelques-uns parmi les plus marquants :
    http://www.breizh-e-cig.fr/article-18--les-10-meilleurs-spots-anti-tabac.html
    Les plus étonnants et les plus comiques sont sans aucun doute aussi les plus dissuasifs.

    RépondreSupprimer