lundi 8 avril 2013

Logo & Police d'Ecriture...

Récemment, j'ai eu le plaisir de me voir confier une mission à réaliser pour des commerçants de Bordeaux. 

En effet, ils avaient besoin d'un logo pour une nouvelle boutique, qu'ils comptent ouvrir prochainement. 

Or, il est vrai que lorsque l'on pense à un logo, les premières images apparaissant en tête sont des illustrations, sous lesquelles nous ajoutons éventuellement le nom... 

Pour exemple, nous retrouvons des logos comme celui de Citroën:

Ou encore celui de Nike:

L'aspect le plus intéressant dans ce type de logo est que le fait de ne voir que le "dessin" suffit à rappeler la marque. Nous en arrivons ainsi à les utiliser de manière indépendante, suivant les besoins que nous avons.

Néanmoins, nous retrouvons d'autres types de logo, qui vont, eux, utiliser la police d'écriture. 

Les exemples pris ici sont Auchan et Carrefour:















La première lettre de chaque nom est utilisée tout en étant transformée pour faire office de logo, certainement toujours dans l'idée qu'un logo doit être "habillé", apprêté, s'il doit faire office de logo. 

Pour le cas de Carrefour, sans doute le plus connu, le "C" a été judicieusement déguisé avec les deux flèches, à tel point d'ailleurs que beaucoup de gens ont passé des années sans voir le "C".
Tandis que le "A", lui, bien que restant parfaitement visible, s'est transformé en oiseau. 

Or, est-ce impossible d'avoir un logo représenté uniquement par une police d'écriture? 

C'était mon challenge, et j'avoue que c'est une idée très intéressante.  Malheureusement, je ne pourrais pas vous présenter les résultats, le projet étant encore en cours.

Toutefois, le nom choisi pour la nouvelle boutique comporte deux mots, l'un commençant par un "S", et l'autre commençant par un "O". 
Ces deux lettres, comme l'exige la langue française, doivent être mises en majuscules.

Nous sommes donc partis de l'idée que ces deux lettres majuscules seraient agencées de manière à ce qu'elles puissent être le logo, sans toutefois avoir besoin de recourir à d'autres formes d'artifices pour les habiller. 

La police d'écriture est donc elle-même le logo, ce qui la rend au final encore plus importante, en restant simple et efficace. 

Comme exemple de ce type de logo, nous pouvons prendre des références comme Google ou Ebay: 




Nous pouvons par ailleurs remarquer que ces logos jouent beaucoup sur la taille des lettres, ainsi que les couleurs.

Il ne faut pas oublier qu'un logo doit être adaptable sur tous les supports de communication utilisés dans la stratégie. 
Le logo doit pouvoir être lisible, ou visible, quelque soit le support ou le contexte. Le logo reste le premier représentant de la marque, et son identifiant, d'où son importance vitale. 

Néanmoins, comme le disait un de mes professeurs, un bon logo doit pouvoir rester pendant 10/15 ans sans problème, et sans avoir besoin d'être changé.

D'où toute la difficulté d'un bon logo.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire