mercredi 17 juillet 2013

Controverse & Droit de réponse via Youtube

J'ai la chance de posséder sur facebook de nombreux amis Etats-Uniens ou Anglophone, que j'ai rencontré lors de mon expérience à Gobelins, l'Ecole de l'Image, à Paris.

Et aujourd'hui, c'est à travers le statut de l'un d'entre eux que je suis tombée sur un article traitant d'un récent "scandale", aux Etats-Unis, suscité par une publicité de Cheerios qui met en scène une famille composée d'une mère blanche, d'un père noir, et d'une petite fille métisse.

Les relents racistes sont apparemment encore bien ancré aux Etats-Unis, et la publicité, mise en ligne sur Youtube, a été l'objet de vives critiques et commentaires racistes.

Outre la politique et le débat du racisme, je vais plutôt m'attarder à la réaction de Cheerios, qui a pour moi été excellente.

En effet, cela relève presque de la communication de crise: une vidéo promotionnelle fait le buzz dans le "mauvais sens", alors comment rectifier les choses, tout restant politiquement correct sans encourager le racisme?

C'est une question des plus délicates à traiter. Et Cheerios a eu la position idéale, à savoir s'éloigner et laisser parler les seules personnes dont la vérité est "innocente", les enfants.

Ils ont donc mis en place la vidéo suivante (tout en anglais):


Dans un premier temps, la publicité est montrée aux enfants, tout en s'assurant qu'ils aient compris le sens du message passé. Puis, on les informe des mauvaises réactions suscitées par cette vidéo.

Et là, première réaction de la plupart des enfants: "why?" Pourquoi cette vidéo a-t-elle donné lieu à un débat, et à une controverse?

Cette mise en avant des réactions enfantines est une excellente manière de répondre au débat; on ne fait pas venir de grands philosophes, des politiciens, ou des prix nobels de la paix.
On donne simplement la parole à des enfants de tous horizons, et on leur pose innocemment la question, sans les influencer.

C'est certainement là que l'on peut le plus sentir l'idiotie du débat posé. Pour eux, cela n'a même pas lieu d'être, ca ne leur vient pas à l'idée de lancer une telle polémique sur une publicité.

Au final, plus que le débat, c'est bien la manière d'avoir répondu qui a attiré mon attention, qui était à la fois subtile, intelligente, et adapté à la situation.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire