dimanche 7 juin 2015

Le langage Réseaux Sociaux

Le Français est une langue difficile, et très normalisée.

En résulte le fait qu'il est parfois compliqué d'expliquer que non, sur le web, et particulièrement sur les réseaux sociaux, le langage écrit n'est pas le même que lorsque l'on rédige un courrier ou un email.

Pourquoi ? 

Sur word par exemple, lorsque vous rédigez, un espace se met automatiquement entre un point d'exclamation et la fin de votre phrase.

Car en Français, la norme veut qu'un espace soit inséré entre le dernier mot et "!". Or, en Anglais, ce n'est pas le cas.

La plupart des réseaux sociaux étant anglophone, ils respectent ces normes et non les françaises.
D'où un point d'exclamation ou d'interrogation collé au dernier mot! (Blogger est... anglais également, si je ne met pas d'espace, il ne s'insère pas automatiquement).

Et alors ?

Et bien deux solutions s'offrent à nous : respecter la langue Française, et insérer de nous-même les espaces et autres normes françaises, comme les conservateurs et traditionnels le font.
Ou écrire sans tenir compte de ces spécificités.

C'est un choix rédactionnel. 

Mais je pense qu'il est important de comprendre que la plupart des personnes évoluant pour leur plaisir sur Internet ou sur les réseaux sociaux ne vont pas vouloir se prendre la tête. Si l'espace ne s'insère pas, il n'iront pas le mettre.

Surtout que si nous prenons l'exemple de Facebook, lorsque vous rédigez votre statut en insérant cet espace avant votre point d'exclamation, il ne le comprendra pas. Ainsi, si votre phrase est juste assez longue pour le cadre, ajouter votre point d'exclamation avec un espace amènera ce fameux point d'exclamation à la ligne... mais seul.

En Français, il faudrait que le dernier mot suive. Mais en anglais, que nenni.

En bref, cela donne une mise en page peu attirante et logique.

Mais je le répète, cela reste un choix rédactionnel.

Dès lors que le choix est fait, et qu'il reste cohérent, pourquoi pas ?

Néanmoins, ayons tout de même bien à l'esprit qu'Internet, et les réseaux sociaux, sont des endroits qui ont leurs propres règles, à connaître au moins, même si on ne souhaite pas les respecter.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire